De démodé à œuvre d’art / From Old to Art

mots :: Pat Wells.

Vous connaissez la rengaine. Les articles de sport qui avaient autrefois une grande valeur, en particulier ceux pour le cyclisme, sont abandonnés dans un coin du garage. Nous les avons remplacés par des articles plus récents, nous les délaissons et les oublions. Mais si on leur donnait une seconde chance, celle de renaître de façon éclatante, originale et totalement unique?

L’idée de redonner vie à mes chaussures Giro blanches — qui ne sont plus très blanches — m’est venue après avoir vu sur Instagram une tendance croissante de peinture personnalisée pour les chaussures de vélo. J’ai communiqué avec Marie-Josée Lapalme, une artiste-peintre extraordinaire, et je l’ai convaincue de donner une seconde vie à mes chaussures.

 

article continues below
From-old-to-art-Felt-bike-before
The bike before.@insayne_kustomz

 

En utilisant une peinture spécialement conçue pour le cuir, elle s’est plongée dans le projet après que je lui ai donné une idée générale de ce que je voulais. Le résultat ? Une œuvre d’art qui a dépassé mes attentes, à tel point que j’apprécie désormais mes chaussures pour leur attrait et leur caractère unique. Les autres cyclistes les remarquent aussi et j’entends souvent des choses comme : « Wow ! Où as-tu trouvé ces chaussures ? ». Autrefois reléguées au débarras, elles sont aujourd’hui l’objet de toutes les convoitises.

 

From-Old-to-Art-velocoachpatwells
The bike after. @insayne_kustomz

 

Je ne me suis pas arrêté là. J’ai déterré un vieux vélo de cyclocross Felt de 12 ans dont les couleurs sont démodées. J’ai toujours aimé ce vélo, lequel, chaque printemps et automne, était mon vélo de prédilection lorsque je n’en pouvais plus de partager la chaussée avec les voitures sur mon vélo de route. J’ai donc contacté mon ami Joey Sivilla, qui possède une entreprise de peinture et de réparation sur mesure pour les vélos en carbone. Nous avons opté pour un style militaire, car j’ai toujours considéré mon vélo comme un char d’assaut robuste et fiable. Joey a déclaré : « J’ai eu le privilège d’avoir accès aux véritables codes de peinture de l’Aviation royale du Canada. Le noir uni, le vert olive et le beige sable me sont toujours restés à l’esprit, et j’ai sauté sur l’occasion de les utiliser à nouveau ». Joey a intégré un joli détail personnel : une étoile noire et brillante sur le tube horizontal, avec une galaxie d’étoiles à l’intérieur, en hommage à une amie disparue.

Ces deux projets de restauration m’ont fait réfléchir aux nombreux articles auxquels nous renonçons bien avant la fin de leur vie utile. Il suffit peut-être de les faire revivre grâce à la touche d’un(e) artiste. Si vous avez une vieille paire de chaussures de vélo ou un vélo délaissé, adressez-vous à un(e) artiste local(e) pour créer une petite dose d’amour et convertir de vieux équipements en de nouvelles œuvres d’art éclatantes. Ça a réussi pour moi.


You know the deal—sports gear, cycling gear in particular, that once held great value gets tossed into a corner in the garage. We’ve replaced it with something newer, and we shun it and forget it. But what if that gear was given a second chance to be reborn as something shiny, new and totally unique?

giro-empire-acc
The shoe before. @artmjlapalme

The idea of reinvigorating my white Giro shoes—no longer very white anymore—came to me after seeing on Instagram a growing trend in custom paint jobs for cycling shoes. I reached out to Marie-Josée Lapalme, an amazing artist, and convinced her to give my shoes a second life.

Using special paint required for leather, she immersed herself in the project after I gave her a general idea of what I wanted. The resulting work of art exceeded my expectations, to the point where I now value my shoes for the eye-catching and unique items they are. Fellow riders take notice too, and I often hear things like, “Wow! Where did you get those shoes?’’ Once relegated to the discard pile, they are now objects of envy.

 

From-old-to-art-shoes-after
The shoes after. @artmjlapalme

 

I didn’t stop there. I dug out a 12-year-old Felt cyclocross bike with an outdated colour scheme. I always loved this bike, which was my go-to every spring and fall when I got tired of sharing the asphalt with cars on my road bike. So I contacted my friend Joey Sivilla, who has a custom paint and repair business for carbon bikes. We decided to go with a military look because I always thought of my bike as a trusty, sturdy tank. Joey said, “I had the privilege of obtaining access to the genuine Royal Canadian Air Force paint codes. The solid black, olive green and sand beige always stuck with me, and I jumped on the opportunity to use them again.’’ Joey incorporated a nice personal detail: a black, glossy star on the horizontal tube, with a galaxy of stars within, to honor a lost friend.

These two rehabilitation projects made me reflect on the many things we give up on long before their usefulness has expired. Perhaps all that’s needed to bring them back to life is the touch of an artist. If you have an old pair of cycling shoes or a neglected bike, get in touch with a local artist to apply a little creative TLC and convert old gear into newly vibrant works of art. It worked for me.

From Vie en montagne, summer-fall ’20.

 

La petite histoire de la van life / A Brief History of Van Life

Comments